Nourrir le Bonheur

o0o-Partager entre le 6e SenS du Bonheur Et le 7e CieL-o0o

jeudi 5 mars 2009

Mon chéri les heures passent, le temps coule, il
n'y a pas un jour qui passe innapercue dans la
mémoire du livre de ma vie près de toi.Je te vois Toi mon Chevalier, mon Guerrier dela vie, avec ton épée tu fais tomber les épineset les ronces que nous rencontrons sur notreroute, rien ne peut t'arrêter par decà nouspassons notre chemin.
La Vie est une lutte Éternel et pour l'Éternel!
Et il me semble assez bien que près de toi ce
champ de bataille est presque bucolique,poètique, romantique et romanesque...Rien ne viens à bout de ta bravoure et de ta
témérité, mon beau Chevalier aux yeux percant.
Tu viens de remporter une autre bataille!
Une grande bataille, une année c'est écoulée
tu as rendue à terme cette promesse que tu
t'étais fait à toi même, bravo mon grand Amour!
Tu mérites toute mon admiration mon Chevalier!
Toi qui chaque jour livre un combat pour ta survie
et pour la mienne...
Je t'admire d'autant plus que tu dois te battres
Toi que jadis on a emputé à vif avec cruauté!
Dans ta chair, dans ton Âme et ton Coeur on est
venue t' enlever ce que la vie t'avait de mieux donnés,
tes deux joyaux les plus précieux, petits ils sont partis,
grands et réfléchis ils te reviendrons....
Malgré toute cette tristesse, tu regardes devant,
toujours sans baisser la tête ni les bras tu gardes
tes esprits et tes espoirs bien cachés au fond de ton
coeur, car tu sais qui tu es!
Et tu sais que la bataille n'est jamais terminé tant
que tu n'abdiqueras pas et ne fera pas mourir cet
espoir qui dort bien au fond de toi, et que l'injustice
est toujours la perdante et que la vie te rendra un
jour ce que si injustement on t'a volé mon adoré...
Mais en attendant ce jour, tu continues ton chemin
avec moi ta compagne de route, moi ta femme,
ta maîtresse et ta complice de tout les jours,
ensemble nous construisons des nids dans
toutes les villes, tout les villages qu'ensemble
nous avons conquis, rien ne nous arrêtes,
rien ne nous arrêteras jamais,
ca nous le savons bien!
Aujourd'hui pour souligner ce grand évenement, oui tu as
bien raison mon chéri, cela est un grand évenement, qu'il
faut mettre bien en évidence car les Anges le verront et il
t'ouvrirons ainsi une nouvelle porte, porte que toi même tu
as ouvertes ce matin d'une gestuelle désarmante!
Tu me séduis par ta grandeur, car aucun détails pour
arriver à ton but n'est écartés!
Tu es né Chevalier je le sais,
et pour souligner ton majestueux accomplissement!
J'ai retenue pour toi après lecture dans le manuel du
Guerrier de la Lumière de Paulo Coelho, quelques
passages qui ont retenues mon attention, je te les
offres avec tout ce qui a de plus vivant en moi
les mots et la Foi, car oui j'ai foi aussi en Toi.
Je cite:
Un Guerrier de la lumière connaît ses défauts.
Mais il connait aussi ses qualités.
Certains compagnons se plaignent sans cesse :
Peut êtreont-ils raison ; mais!
Un Guerrier ne se laisse pas paralyser par ce
constat ; il cherche à valoriser au maximum ses
atouts.
Il sait que le pouvoir de la gazelle réside dans la
rapidité de sa course, celui de la mouette dans la
précision avec laquelle elle vise le poisson.
Il a appris que le tigre n'a pas peur de la hyène,
car il est conscient de sa propre force.
Un guerrier essaie de savoir sur quoi il peut compter.
Il vérifie toujours son bagage, qui se compose de trois
éléments :
Foi, Espérance et Amour.
Si les trois sont présents, il n'hésite pas à poursuivre...
Toi tu sais cela et tu possède cela....je le sais, Vievie.
Je cite encore :
Un guerrier de la lumière se décourage souvent.
Il pense que rien ne parviendra à susciter l'émotion
qu'il espérait. Il passe des après midi ou des nuits
entières à tenir une position conquise, sans qu'aucun
évenement nouveau ne vienne raviver son enthousiasme.
Ses amis commentent ;
Le Guerrier ressent douleur et confusion en écoutant
ces paroles parce qu'il sait qu'il n'est pas parvenu là où
il voulait.
Mais il est têtu, et il n'abandonne pas ce qu'il a décidé
de faire. Alors, au moment où il s'y attend le moins,
une porte s'ouvre...
Toi tu es têtu, toi tu es un vrai combattant les portes
cèderont bientôt sous ta force de caractère.... je le
sais,Vievie.
Je cite encore :
Le Guerrier sait que le combat s'interrompt, de temps
à autre. Il ne sert à rien de précipiter la lutte ; il est
nécessaire d'avoir de la patience, d'attendre que les
forces s'entrechoquent de nouveau.
Dans le silence du champ de bataille, il écoute les
battements de son coeur et constate qu'il est tendu,
qu'il a peur.
Il fait le bilan de sa vie ; il vérifie que son épée est
bien éguisée, son coeur satisfait, et que la foi embrase
son Âme. Il sait que la préparation est aussi importante
que l'action.
Il manque toujours quelque chose. Et le guerrier profite
des moments où le temps est suspendue pour mieux
se préparer...
Tu es prêt, tu as écouté ton coeur satisfait, ton épée
est prête aussi, tu me l'as dis, je le sais aussi, Vievie.
Je cite encore ceci en dernier lieu,
Le chemin du Guerrier traverse parfois des périodes
routine. Alors il applique un enseignement de
Nahman de Bratzlav :
à l'Âme. Ne dis rien des plus, répète seulement ce mot,
sans t'arrêter, d'innombrables fois. Il finira pas perdre
son sens, puis acquerra une signification nouvelle.
Dieu ouvrira les portes, et finalement tu n'utilliseras
plus que ce mot pour dire tout ce que tu voudras.>
Quand il est forcé d'accomplir la même tâche plusieurs
fois, le Guerrier recourt à cet exercice et transforme
son ouvrage en prière....
Dieu est avec toi, tu n'as qu'a dire un mot,
je le sais il t'ouvrira bientôt, Vievie.
Et voilà mon Amour, tout ces mots tassés,
collés sortie de moi comme un je t'aime
du quotidien, je te laisse à ses mots
une partie de moi pour toi
mon humble Guerrier....!
Vievie,
Ta femme heureuse dans la
plus haute tour de son château que
tu as construit et protège pour elle...!


 
à l'adresse 05:11
Publié par vievielacomedie

Aucun commentaire: