Nourrir le Bonheur

o0o-Partager entre le 6e SenS du Bonheur Et le 7e CieL-o0o

dimanche 18 mai 2008

Histoire de paninis dans un garage avec 9 hommes gênés autant qu'affamés...!?!

Bonjour cher lecteur du bonheur,

Je vais vous raconter une petite histoire qui parle
de camionneurs gênés et machos, l'histoire d'un
BBQ qui se passe dans un garage.

Je suis allé ce midi au garage où travail mon homme.
Où très septiquement j'ai été invité sur le pouce à un BBQ
improvisé.
Je soupçonnai qu'on ait eu besoin d'aide pour faire des boulettes,
et tout le tin toin.

Jacko avait entrepris ses amis il y avait de ça quelque
temps pour se faire un BBQ improvisé sur leur lieu
de travail, donc au garage.

Mon homme et du genre rassembleur, et il voyait se
BBQ comme un bon moment pour apprendre à connaître
davantage ses amis camionneurs qui pour la plus part
se trouve être très renfermé sur eux même.

Hors ce midi à ma grande surprise, Jacko et le grand boss
sont venus chercher le BBQ et tout les accésoires nécessaires
à la maison.

Du coup autravers la porte patio une invitation
m'est lancée!

et.................moi.........................!!!!

J'ai dis non!

Mangé entre Mecs, dis-je très bien convaincue!!!

Mais mon homme était déjà hors d'haleine, ayant
courue d'avoir fait toutes les fameuses courses
rattachées aux succès prométeur de ce fameux
BBQ tant attendue depuis si longtemps par
ces camionneurs gênés et machos...

Haaaaa mon Jacko!

Je n'ai pue résister à l'envie de lui porter main forte...
Et on ne dis jamais non au Bonheur de tout façon !

Ce BBQ lui fesait vraiment plaisir et je l'aime tant,
je ne me suis pas gênée d'ailleurs pendant le dîner pour
le dire à ses compagnons de camions à grosses roues,,,

Je leur ai bien dit que mon homme en est un vrai!

Et qu'il ne se fait plus d' homme autant adorable,
d'aussi aimable, que j'ai de la chance d'avoir la dernière copie....!

C'Est un mâle vigoureux et bien bandant mon Jacko,
un homme vraiment merveilleux en tout point...!!!!

D'accord j'ai pas dis ca exactement dans ces mots là...

Cependant je n'ai pas eu le besoin de faire un dessin à ces
camionneurs semi-machos conducteurs de semi-remorques,
ils ont vite compris ces propos qui sont à l'habitude les leurs,,,
propos que l'on dit communément marivaudeurs, et assez
badinneurs!!!

Comme je disais, Jacko et son boss sont allé au préalable
faire les courses avant de passer à la maison prendre
l'appareillage pour ces fameuses grillardises tant
attendues

Des paninis à la saucisses italiennes et garnie à
l'italienne et burgers avaient au préalable été déterminé
pour le choix du grand, très grand jour B...! comme dans B.B.Q...

Or, ils ont achetés des pains paninis, des saucisses
italiennes fortes, et un tas de condimments variés,
d'ailleurs j'y reviendrai plus tard, car ce fut très
bon comme choix...


Le mécanicien du garage est italien est carraissait lui
aussi le rêve de faire enfin ce BBQ, bien avant l'arrivé
de Jacko à ce nouveau travail, ce qui finalement n'avait
jamais pue être enfin réalisé pour son grand bonheur....

Or notre mécanicien Italien aux bonnes intentions avait
passé la commande au boss, et comme moi vous savez
les Italiens ont tout de même bonne réputation en
matière de BBQ, ils ont de si délicieuses et chaleureuses
coutumes.

Je vais vous avouer que c'est dépaysant même dans un garage
de partager un BBQ, je dirais même que c'est assez pitoresque.

Je vais vous introduire à tout ce beau monde, il y eu ce
sympathique Michel qui est aussi Italien,
un camionneur un peu différent de ceux rencontrés
jusqu'à présent, doux et très gentil, ne se privant de
sourire, sourires dignes du soleil d'Italie.

En bon Italien, il était ravi de son lunch,
nous avons bien rigolé tout les deux, il est
vrai de dire que les Italiens ont le sang chaud,
et sont assez cavaleurs,,, Michel étrivait bien
mon Jacko de ses taquineries accompagnées d'éclats
de rire teintés de sous-entendues espiègles!

Jacko lui le pauvre s'affairait à la bonne marche de
cette entreprise barbecueste, courrant donc entre
la table garnie, fesant la navette avec les burgers et
saucisses, au BBq qui était au abord du garage
sous la corniche éloignée.

J'ai presque eu la chance de m'introduire à mon arrivée à
deux camionneurs de ce garage qui auraient bien voulue
passé innapercues! je vous raconte la scène farfelue,

un d'eux était le contremaître, mais pas de ses émotions!
ca je peux vous le dire, pauvre lui, gêné comme ca
c'est pas permis, et le camionneur qui était avec
lui était pire, c'est peu dire, ca vous laisse le
loisir de voir où tout le malaise de rencontrer
la femme d'un collègue, comme ca de façon
impromptue, sans avoir été préparé....!

Imaginé, la force déployé pour se camouffler
de cette rencontre, pour ne pas avoir
à me parler...

Mais ils ont vraisemblablement manqué leur coup,
car je me dirigais dans leur direction sans hésitation,
leur gêne apparente, elle, ne les a pas aidé à se dérobé
à mes yeux!

Le plus pissant dans cette histoire, c'est qu'un peu plus
ils auraient pue me faire croire à moi même que
j'étais morte tellement ils ne me voyaients pas,
tellement je semblais être un fantôme vivant
à leurs yeux!

Vous savez cette scène amusante m'a rappeler
une de mes lectures sur les coutumes dans la préhistoire.

En ce temps un membre banit pour une raison X d'un clan
devenais invisible aux yeux de tous,
étant considéré comme mort...

Ces deux phénomèmes de camionneurs gênés, eux,
m'ont banit radicallement....! Et sans fautes!!!!

Heu, ouais, ben c'est à peu près ca,,, !?!?

Ha ! tout de même, si je suis fautive,
c'est de leur avoir dis un retentissant Bonjour!

Voilà ma faute sans doute,,,
Mais de toutes manière ils n'ont même
pas deignés me répondre!

pourtant je suis très vivante, et voyante!
Et je suis lumineuse de Bonheur
et de très bonne humeur!

Pauvre eux, ils furent incapables d'entrer en relation avec moi !
Pas un traitre mot sortait de leur bouche, aucune parole
venait à leur esprit,,,

Le néant avait emprise sur leur cerveau!

Je poursuivis donc mon chemin, j'avais d'autres camionneurs
à rencontrés et j'espérai qu'ils ne fussent autant paralysés...

Et moi je vous dirais, n'étais-je pas une invitée en ces lieux?

Il était donc sérieusement de mise que l'on vienne se présenter
soi-même, je fus surprise que l'on ne le fasse et que l'on me
laisse progresser seule vers la cuisine de ce garage qui
jusque là me semblait presque antiphatique...
presque je dis bien....

Il ne s'en fut pas long avant que je me rende compte
que la Reine-Mère! (épouse du boss), qui sans gêne
et qui sympathique sans plus, aurait pue m'être introduite!

Elle qui toisait assez hypocriteusement de mon côté alors
que je préparais la boustifaille de l'autre côté du mur à
une fenêtre près! imaginez, c'est tout dire...

Elle était là dans ce bureau, de l'autre côté de cette
fenêtre adjacente et pleinement ouverte, qui discutait
avec deux interlocuteurs mal à l'aise eux aussi de cette
scène presque disgracieuse, qui à mes yeux se figea dans
l'ensemble apparente d'une prétendue mauvaise éducation,
j' étais gêné moi d'être si près de ce trio qui m'ignorait
totalement...ouffff je me dis, allais-je m'en sortir....?

Je mis donc à l'ouvrage formant des boulettes, et coupant
des tas de légumes avant d'aller les porter sur une table
au beau milieu de ce garage jusqu'ici ne me plaisait guerre...

Ma prière fut entendue je crois, il y a eu la secrétaire, Maggie...

Maggie qui troussait les narines et trouvait que tout
les préparatifs sentais donc bien bon!

D'elle même a fait des présentations fortuites....
Haaaaaaaaa! Tout de même!

Enfin....une représentente non officielle digne de ce nom...

Suivis dans la même foulé, du vendeur Pierre,
très sympatique et très écliptique du même coup,
c'est le moins que je puisse dire, il venue se présenté,
une chaise entre les mains à mon intention,
quelle délicatesse vut les circonstances, mais il fait
ni une ni deux et hop....Il est partie assez rapidement
se remettre au frais à la cuisine.

Les cadres de cette compagnie vraisemblablement
préféraient tous déguster leur bon burger dans
la cuisine installé au première loge au frais,
et du haut pouvait tout observer?!

N'ayant aucune envie apparente de festoyer dans la caverne
humide aux odeurs d'huiles à transmissions et de saucisses grillées!
Sans faim ni soif apparente de la compagnie des confrères
vivant au garage! Ho la la ! c'est presque pas sympa tout ca!

Je pense que tout de même un relais aurait pu être pratiqué
avec ces gardiens du téléphone" payant"
ha! ces assoiffés du profits !

La grosse gomme était là a rassemblés au frais dans la cuisine,
il y avait le boss avec sa non charmante épouse, le sympatique
vendeur, Maggie, Dany le contre-maître gêné et hors contrôle.

Un relais dis-je bien aurait été de mise,
favorisant la convivialité d'un tel évenement et que
pour cette relève permette à toute cette noblesse au moeurs
douteuses pour qu'elles puissent se mêler à la plèbe!

Je dois cepandant dire qu'à mon départ en reprenant mes
ustensiles laissés plus tôt à la cuisine,
les dignes inquisiteurs de ce lieux,
m'ont tous dignement remerciés bien bas tout de même,
les convenances sont sauvés!

D'une révérence soignée et sincère je fis mes salutations
accompagné d'un "tout le plaisir fut pour moi" et comment!
Quelle rigolade dans ma barbe je me suis payée!

Tout ces rois et reines sans couronnes auraient pue venir
partager leurs hamburgers et paninis en compagnies de ces
nonchalants valeureux conducteurs de dix roues!
même gênés ils m'ont semblés plus sympatique
que c'est péteux tous rassemblés à la cuisine.

Enfin.....! bref,,,

Laissez moi vous raconter maintenant ce qui c'est
passé avec l'autre moitié du personnel,
autour de la table avec ces camionneurs gênés...

Une fois arrivé au garage moi, Jacko et le big boss,
et que le BBQ débarqué, les hommes sont tous venu le voir
comme pour donner une approbation à l'engin!!!

Du coup Jacko somme un chef de s'avancer!

Il avait délégué Pat pour se faire,
tous en étaient heureux...

Cela aussi rappel certains rituels de la préhistoire,,,

Rassembler autour du feu(BBQ ici), comme leur lointains, très
lointains encêtres, alors aux abords du garage sous la corniche,
des propos virils s'échangaient, exactement comme devant une
caverne!

Ces hommes jadis rassemblés au son ensorcelant du rythme
de l'épieu cogné au sol qui fesait gronder la terre,
avec des variations dansantes, réel cadance de l'envoûtement
de la transe tribale!
Qui ici-même fut troqué par 1000watts de son au tapis d'un plancher
de béton, où dans ce garage avec un plafond trop haut, fesait résonner
de la musique rock variées et dépassées par les évenements....!

Cette pâle imitation d' hommes des cavernes peut convaincante
pour le moins, écoutait persuadés, le son de leur musique,
dissimulant d' impatients gargouillis provenant de leur
bedon rond de chauffeur, les narines gonflées d'odeurs
en mal de hamburgers.

Pat, chef de la grille, avec son bermuda et la barbe
pas rasé, faisait le parfait représentant très tendance
de cette époque lointaine,,,,

Pat est un de ces chauffeurs semi-macho gêné lui aussi!

Très viril avec les gars, mais plutôt réservé avec moi!
Charmant tout ca...

Et Pat à la maison à la chance de possèder et procèder
sur un BBQ NAPOLÉON $$$ !

Ce qui fait de lui le maître incontesté aujourd'hui....

Je l'ai surpris parlant à la dérobé de ses talents de cuisinier
avec Tony notre chef mécanicien Italien .
Confiant le secret de méga-portobellos dont le cap grillé au BBQ
vient se nicher au haut d'un burger, et encore sous le signe de la
confidence Pat affirmait adorer la texture presque viandeuse
du portobello, un ajout de taille à ce sandwich déja décadent
confiat-il!

Dans un élan de folie il me confia avec une familiarité innatendue
et désarmante, m'interpellant d'un "Vivi tu sais" et un peu gêné,
et me dit que ces champignons, peuvent être conserver au frigo
un bon deux semaines, du moins si ceux-ci peuvent bien respirer!!!!

J'étais abasourdie de cette déclaration pour le moins déroutante,
insoupçonnée et à la fois inespérée autour de cette table prise d'assaut
par des machos gênés la bouche pleine pour ne pas avoir à converser!

Mike un autre du clan, un mélangeur de produits chimique que Jacko
affectionne bien, car c'est un adorable et très beau jeune homme
à la peau chocolaté et apparemment bien est bien éduquer,
et c'est à voix haute, sans peur et sans gêne, qu'il nous à remercié
moi et Jacko je crois?!
Au nom de tous ceux qui mangaient sans parler, pour
avoir préparé tout cela si gentiment, et que j'avais bien raison
dit-il, de mentionner que mon Jacko est un homme bien gentil
et dépareillé, sans crainte d'afficher ses émotions et son affection
pour ses compagnons de travail...

Des bons gars comme Jacko le dit souvent, et tous je crois,
soulagés que Mike ait prit la parole pour dire ce que tout
bas et emprisonné dans leur ventre par une gêne qu'ils
auraient souhaités dissimulable, Mike donc à dit ce qu'ils
auraient voulut tant dire eux-mêmes aussi !
Merci ..............Jacko..............! Pour ce BBQ....
et Vievie......tout de même!

On c'est bien régalé tout le monde, Pat est un bon grill-man,
il est vraiment bon je dois l'admettre... ! tout le monde y trouva
son compte!

Selon les dires de Jacko, il semble qu`après mon départ, on ce
soit bien moqué de Sylvain un beau spécimen de camionneur
casanovas, aux favoris de style Elvis, vous savez,
"le petit comique aux cent répliques" le fanfaron du clan quoi!

Bien apparemment, il à été déculotté par moi même nul autre
que votre écrivaine du Bonheur...

je vous raconte encore>>>>

À mon arrivée on m'a installé dans la cuisine des employés, j'y ai
préparé tout les légumes et boulettes et tout le tin-toin requis
pour ce BBQ.

Ce fameux Sylvain, du style coeur de rockeur, un peu gêné lui
aussi pareil aux autres finalement, mais quand même avait
des airs de joli coeur! Un peu cruiseur, mais peu importe,
je m'en amusa bien, or,
Sylvain discutant faussement boulot pour passer le temps
avec l'autre irréductible gêné sans façon, celui là même qui
me laissa pour morte un peu plus tôt, Sylvain ne trouvant
plus rien à faire en attendant la pitance, alors que moi je
croulais sous la viande à mettre en boulettes
et les légumes en trempette,,,

Je lui lançai bien espièglement,,,

"Dis donc, tu dis avoir rien à faire?!
Regardes tu toujours là où il ne faut pas
regarder quand c'est le bon moment de faire qq chose?!"

Il n' a fait ni une ni deux et sait carapaté en vitesse
sans rajouter qu'un petit sourire déconfit"!!!!
Tiens! Bien fait pour toi Elvis....!

Plus tôt dans l'agitement et la préparation du festin,
et pour m'assurer que tout allait bon train, je fesais la
navette entre la table situé en retrait, et le cercle tribal (le BBQ).

Les femmes jadis n'étaient pas admises au cercle du feu sacré
des hommes, aujourd'hui c'est encore pareil!

Et pour ce faire, les gars ont tentés de me déstabiliser avec
leurs farces sexistes lorsque je m'approchai pour aider.

J'en ai fait qu'une bouchée de ses machos du BBQ!

Ce fut un vrai Bonheur,,, un délice consommé totalement
que de leur clouer le bec avec ma répartie, surprise-party!!!

Je n'ai pas eu froid au yeux, j'ai bien scoré...

Je suis venu à bout de eur chauvinisme dépassé,
et leurs petites allusions du style :
FEMME! dans la cuisine....!

Bah.... voyez le genre...

J'en avais rien à tirés, je me suis moi même poussé hors de
ce cercle vicieux...!

Mais j'aimais être témoin et voir ce rassemblement et cette
tribue gênée affamée évoluer autour de cet évenement attendue
depuis des années, personne sauf mon Jacko avait osé passer
à l'acte depuis tout ce temps, c'est encore d'ailleurs un évenement
marquant pour eux car il en parle encore a l'heure actuelle,
et mon passage n'a pas été sans être remarqué, ils ont bien
aimé mon aplomb et le sens aigue de ma répartie!

Question bouffe, je vais vous décrire ce qu'ils avaient
choisis comme condimments...! pour garnir les paninis
et les burgers, il y avait des aubergines douces dans le vinaigre...

C'est notre italien qui en a fait la suggestion et c'est très bon,,,
ce fut une découverte pour moi....

Plusieurs auraient souhaités qu'elles soient fortes ces aubergines!
Moi de même, ca donne vraiment une belle texture dans le paninis
moi je vous le conseil...

Même chose pour les piments bananes j'adore ca, les forts ou les
doux, dans ce genre de panini c'est un MusT !!!!!

Aussi pour garnir il y avait de la laitue,tomates, oignons, moutarde,
relish, ketchup, servie, malheureusement accompagné de chips,
et liqueurs douces, j'aurais aimé une bonne salade et une bonne
bière qui pour tous aurait été la bienvenue à l'unanimité!

mais ces messieurs sont camionneurs et étaient au travail , alors...

Comme on était vendredi ce n'était plus qu'une question d'heures
avant que d'avaler en soirée, bien mérité, leur potion de houblon
bien froide!!!

Et madame la patronne qui n'était que passé prendre son
sandwich, était bien formelle à ce sujet, c'est là tout ce que
nous avons eu comme partage ou presque autour de cette
table bien garnie, cette coquine aux réprimendes inconvenantes
était intraitable à ce sujet sans être toute fois dispensable
à mon avis, car sans doute la reine-mère croyait
sûrement avoir affaire à des gamins en culottes courtes,
gênés oui certe, mais pas des gamins, et à la réflexion,
est-ce un prérequis d'embauche avec toute cette gêne qui
rôdait autour de ce BBQ c'est à se poser la question?

Qui s'assemblent se ressemblent!

Diantre! mais, mais, mais,,,, de la gêne
en tout cas, pas moi, ni Jacko!

Malgré tout j'ai bien aimé ce dîner, un BBQ dans un garage
c'est pas tout les jours que l'on a l'honneur!

vievie

Aucun commentaire: